frzh-CNnlendeitjarues

Yvon COLLETTE

Le Cygne

1806 - 1808

Contexte historique

Le Cygne fut construit au Havre d'après les plans de l'ingénieur PESTEL. Sa construction débutera le 28 avril 1806 et il fut mis à l'eau le 12 septembre de la même année. L'armement du Cygne était composé de 14 caronades de 24 et de 2 canons longs de 8. Dimension du Cygne d'après la monographie de Mr. Boudriot :

  • Longueur de râblure à râblure à la ligne de flottaison : 90 Pieds
  • Maître bau : 26 ½ pieds

Durant sa courte carrière le Cygne subît de nombreux avatars :

Le 13 décembre 1808, suite à la lâcheté d'un pilote martiniquais, il fut drossé sur les
rochers à environ 1 lieue et demie du port de la Garenne.

C IC 100I

La proue. On remarquera le doublage en cuivre. Dans ce cas-ci, la face avant de l’étrave est également doublée en cuivre, mais dans d'autres cas le doublage pouvait se faire en plomb.

C IC 200
Le doublage en cuivre.
Sur cette photo le doublage en cuivre est plutôt académique, comme il représentait environ 20 % du prix de la construction de la coque; aussi en réalité, le doublage ne se faisait que sur 2 ou 3 rangs à partir de la ligne de flottaison. C'est l'endroit le plus vulnérable aux attaques des tarets.

C IC 210

La proue.
On remarquera le doublage en cuivre. Dans ce cas-ci, la face avant de l’étrave est également doublée en cuivre, mais dans d'autres cas le doublage pouvait se faire en plomb.

C IC 220

Partie arrière. Lorsque la coque était doublée de cuivre, les pentures du gouvernail étaient en bronze (problème d'électrolyse).Sur le modèle, elles sont en laiton.

C IC 224

On voit sur cette photo deux caronades en position de tir. On remarquera également que la brague traverse la muraille, passe dans la goujure du taque fixé sur la coque et pénètre pour rejoindre la caronade. On peut voir également deux sabords de nage.

C IC 226

Détail de la bouteille bâbord; elle fait partie d'un petit cabanon, idem pour le côté tribord.

C IC 310

Vue de l'avant du brick.

C IC 312

La cloche. Vue de la proue, on peut remarquer l'avant de la chaloupe, la cloche, les deux sabords destinés au canon long de 8 et le bossoir.

C IC 314

Les écubiers. Photo identique à la précédente sauf que les écubiers sont apparents.

C IC 316

La chaloupe est mise en place.

C IC 318

Le fourneau du Cygne, qui est en fer à cette époque sur les bricks, se trouve sur le pont devant le grand mât.

C IC 320

Les claires-voies.
On remarquera les deux claires-voies de part et d'autre de l'échelle de l'état-major (échelle qui se trouve sous le capot). Le premier brick que dessina PESTEL fut le "Curieux", plan qui servit de base pour la construction des autres bricks de l'ingénieur. Il est à constater que sur les plans du "Curieux", cette échelle, est commune à l'état-major et à l'équipage. Le Cygne est plus long que le "Curieux", cette longueur supérieure est due à la présence de l'échelle de l'état-major.

C IC 322

La caronade de 24 £.
Le parc à boulets se trouve le long de la muraille intérieure et on peut voir également deux ouvertures pour le passage des rames.

C IC 330

La barre franche.
Détail de l'arrière, avec sa barre franche et le cabanon bâbord.

Coordonnées

ASBL « A.M.arsenal »

Foyer Culturel d'Angleur
Rue d'Ougrée 65
Angleur 4031
Belgique

ASBL « A.M.arsenal » - Archéologie et modélisme d'Arsenal (Angleur - Wallonie - Belgique - Europe )

Calendriers de nos événements, stages, formations & expositions.

 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
31

"Amarsenal" applique les principes de la loi vie privée du 8 décembre 1992.
En poursuivant votre navigations sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique.