Jean Boutantin   

                              1/48

 

La Renommée  frégate de 8 £

 

 

Vue d’ensemble de la coque. Ce cliché met en évidence la ligne élégante de cette frégate dont les œuvres mortes ont été réduites en hauteur ;
la batterie est percée à 13 sabords pour des canons de VIII £.

 

 

 

 

 

Vue de la proue : une renommée, dont la main droite tient une trompette et la gauche est appuyée sur un globe frappé des 3 fleurs de lys. À noter l’arc-boutant supportant les bossoirs et passant devant la grande herpe, disposition encore en usage à cette époque.

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue du mât de beaupré garni de ses voiles et manœuvres ; petit foc et grand foc sont  déployés de même que la voile de civadière; la contre-civadière est carguée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue en détail du point d’amarrage et de ridage d’étai et faux-étai, ainsi que le départ du mâtereau de hune fixé à la courbe de beaupré.

 

 

 

 

NB : la bande de ris et  les trois ouvertures pratiquées dans la civadière servent à évacuer l’eau de mer qui pourrait s’y loger …

 

 

 

 

 
 

Vue du porte-hauban de misaine, les ancres traversées garnies de leur filet.

 

 

 
  Sur la gauche, le doublage en sapin qui garantit la coque lors de la mise à poste des ancres, et le dogue d’amure orné à droite. À noter le travail du métal des boucles et cadènes…  

 

 

 

À droite, le fronteau du gaillard d’avant sculpté et ajouré, la cloche, le petit cabestan et la drisse de misaine ; sur la gauche, derrière les haubans, la bouée d’orin.

 

 

 

 

Détail du dogue d’amure et des chandeliers.

 

 

 

 

               

 

© Amarsenal.be 2003-2012